CABOTAGE 2018-JOURNAL DE BORD

Cabotage 2018

11 jours - 14 ports-étapes

du 3 au 15 juillet

 

 

Télécharger le dépliant                        

 

Télécharger

La TAVERNE SPECIALE CABOTAGE

     

       La Vaudoise, un lac, un patrimoine, une passion 

                                                                                                                

3  juillet, 11h00            Lausanne-Ouchy

3  juillet, 18h00            Meillerie

4  juillet, 18h00            Villeneuve

5  juillet, 18h00            Evian-les-Bains

6 et 7- 8 juillet              Morges (Fête AVLL)

9 juillet, 18h00             Rolle

10 juillet, 18h00          Nyon

 

                                                                 

11 juillet, 11h00           Founex                        

11 juillet, 18h00           Genève

12 juillet, 18h00           Yvoire  

13 juillet, 18h00           St-Gingolph

14 juillet, 11h00           Le Bouveret

14 juillet, 18h00           La Tour-de-Peilz     

15 juillet, 11h00           St-Saphorin/Glérolles

15 juillet, 16h00           Lausanne-Ouchy

                                           La Vierge du Lac

Les commémorations dans le cadre du Cabotage                                      

¨ 130 ans de la naissance, le 25 juin 1888, du Dr. Francis-Marius Messerli, fondateur et 1er Grand Patron de la Confrérie des Pirates d’Ouchy

¨ 70 ans - 1948 - Acquisition de la Violette par la Confrérie des Pirates d’Ouchy, devenue la Vaudoise et Monument  historique vaudois.

¨  15 ans - 2003  -  Création de la Chorale des Pirates                                          

Mardi 3 juillet  J-0 : Lancement du Cabotage : Lausanne-Ouchy

C’est parti !   Le lancement du Cabotage 2018 s’est déroulé à Lausanne-Ouochy, devant le Cabanon des Pirates et de la Nana. 

Dès 09h00, les préparatifs de la manifestation vont bon train. La remorque-boutique  du CABOTAGE est arrivée la veille. Les Dames

de Brest la rendent  opérationnelle.                
A 10h30, tout est prêt ; les premiers invités arrivent. La météo est au grand beau avec une très légère bise.
11h00 la partie officielle peut commencer devant un parterre de personnalité et d’invités. Le Sénéchal salue, la Chorale des Pirates chante sa première chanson et les orateurs se succèdent : Reto Daeppen, Président du Comité d’Organisation, Gérald Hagenlocher, Grand-Patron de la Confrérie qui remet le cadeau pour la Ville-étape, un Bayard (brouette à pierre). Puis c’est le tour du représentant de la Ville de Lausanne, Pierre-Antoine Hildbrand, municipal, qui confie le cadeau de la Ville de Lausanne pour la ville hôte suivante (Meillerie) au transport par la Vaudoise, le représentant de la Ville de Lausanne l’accompagnant pour la traversée.  La manifestation

se clôt à 11h30 avec une belle agape offerte par la Ville de Lausanne, alors que les invités profitent d’un « rond dans l’eau » à bord

de la Vaudoise.
La Vaudoise prend ensuite le large pour sa première destination : Meillerie.
                                                                                                         

                
 

Mardi 3 juillet,  1ère escale du Cabotage :  Meillerie (Haute-Savoie France)

Après une traversée par beau lac, la Vaudoise arrive vers 17 heures à Meillerie. L’équipe à terre l’a précédé d’une bonne heure et a préparé l’accueil, installé les infrastructures. Tout est prêt.

La partie officielle peut commencer. Le Patron du jour et 1er Patron, Alain Saugy parle de la Vaudoise d’aujourd’hui, le Membre du Conseil, Stéphane Mayor, Trésorier, parle des motivations du Cabotage, Christan Zutter, Chef du Protocole représentant la Ville de Lausanne apporte les cadeaux et le salut à la Bourgade de Meillerie, berceau de la Vaudoise (elle a été construite en 1932 à Bret-

Locum). Puis c’est Madame le Maire de Meillerie, Lydie Spindler qui exprime son grand plaisir de recevoir la Vaudoise et son

équipage. Elle transmet le cadeau prévu pour la Commune de Villeneuve, prochaine étape.

Meillerie, une étape dont on se souviendra par l’émotion et la convivialité qu’elle a transmise, malgré une météo très menaçante empêchant les invités de prendre le large avec la barque.

La Vaudoise et son équipage passe la nuit à Meillerie.

    

Mercredi 4 juillet, 2ème escale : Villeneuve

La Vaudoise pointe le bout de ses voiles dans le ciel de Villeneuve avec l’île de Peilz et son monumental platane en  point de mire,

image de marque de Villeneuve. D’abord île de la Paix, puis île de Peilz, mais aussi au 19è s. île des deux amants… quoi de plus

symbolique pour une rencontre entre la Vaudoise et Villeneuve. Premier port d’attache de la …Violette construite sur ordre d’Eloi

Giroud et baptisée à Villeneuve en 1932, impossible d’ignorer une telle page d’histoire dans le périple du Cabotage. De plus et

au-delà de l’Histoire, la Vaudoise et son équipage furent reçu par la Municipalité, sa Syndique Corinne Ingold et son Vice-Syndic

Michel Oguey associés pour l’occasion par la Confrérie de la Perche et ses Gouverneur, Chancelier, Lieutenant et Quartier-Maître

qui concoctèrent une agape de très grande classe.

Les échanges de cadeaux entre les communes de Meillerie et de Villeneuve furent l’un des moments forts de l’étape villeuvoise.

Merci de leur accueil chaleureux.

 

Rencontre à Villeneuve: (de g à dr) André Bobba, Garde des Sceaux de la Confrérie des Pirates d'Ouchy, Fabienne Bérod, Officier de l'Ordre de la Channe valaisanne, Roland Grunder, Sénéchal de la Confrérie des Pirates, Patrick Bérod, Procureur de l'Ordre de la Channe valaisanne, Cédric Robert, Gouverneur de la Confrérie de la Perche.

Jeudi 5 juillet, 3ème escale : Evian-les-Bains

La navigation entre Villeneuve et Evian-les-Bains fut quelque peu arrosée pour quelques ondées orageuses. Rien de très méchant et            qui n’empêcha pas la rencontre non-programmée avec notre « petite sœur » la Cochère l’Aurore au large de St-Gingolph, son port

d’attache.
Arrivée à Evian-les-Bains et installation de nos infrastructures, prêts à recevoir nos hôtes du jour, Mme l’Adjointe au Maire, Josiane Lei et ses deux collaborateurs, en l’absence du Maire Marc Francina, hospitalisé.
La veille la Municipalité de Villeneuve nous avait confié le transport de leur cadeau à la Ville d’Evian-les-Bains, une demi-meule de

fromage de l’Etiva sur une planche gravée. Mme la Syndique accompagnée du Municipal Michel Oguey pouvait ainsi remettre leur cadeau en main propre.

La Ville d’Evian avait ensuite bien fait les choses puisqu’elle a fait revenir le soleil pour une très belle navigation au large de la ville

 d’eau.

Prochaine étape, Morges pour rejoindre les autres barques lémaniques pour la Fête des Voiles Latines au Vieux Port de Morges

qui s’étendra jusqu’à Dimanche. Reprise du Cabotage, lundi 9 juillet, direction Rolle.

 

Corine Ingold (centre) Syndique de Villeneuve entourée de Josiane Lei,                                                                           Adjointe au Maire d'Evian et Michel Oguey, Municial de Villeneuve.

Vendredi 6 juillet, 4ème escale : Morges et la Fête des Voiles Latines  au Vieux Port

La météo n’était pas clémente, bien au contraire. La douche du matin était naturelle pour nos bacounis. Ils avaient grise mine en

mettant le nez dehors. Et pourtant sur le coup de 13 heures, la navigation devient possible et la Vaudoise met le cap sur Morges.

Et c’est l’arrivée à Morges, remarquée, le public et les fans sont à leur smartphones et mitraillent l’équipage qui a fière allure en

tenue de bacounis d’époque.

18heures, la partie officielle avec les interventions de Denis Pache, Préfet Maritime et Patron du jour, suivi du Grand-Patron,

Gérald Hagenlocher qui remis le brayard au Syndic de Morges. Malheureusement, un incident de parcours sur le lac, empêcha la représentante d’Evian-les-Bains de transmettre le cadeau rituel à la Municipalité de Morges. C’est le Sénéchal qui s’en chargea

avant de céder la parole à Vincent Jacques, Syndic de Morges qui souhaita la bienvenue à la Vaudoise, la chargea du transport

d’un cadeau pour la prochain ville-étape du Cabotage, Rolle. Il déclara ouverte la Fête des Voiles latines, la Neptune étant déjà

présente, les autres barques arrivant le samedi.

Malheureusement, le vent et la menace imminente d’un orage privèrent  les invités d’une sortie sur la Vaudoise.

 

Lundi 9 juillet, 5ème escale: Rolle

Après un très beau week-end passé en compagnie de toutes les barques à voiles latines à Morges, le Cabotage est reparti dans la matinée de ce lundi 9 juillet, la Vaudoise ayant changé de commandement avec deux nouveaux Patrons, Eric Mauron et René Deslex alternant les responsabilités. Un nouvel équipage a aussi pris ses quartiers à bord pour les quatre prochaines étapes du module 3. L’accueil de Rolle fut très cordial avec les échanges de cadeaux entre représentants des Autorités de Morges et de Rolle, cadeaux qui ont été transportés par la Vaudoise concrétisant l’acte du Cabotage. Le Syndic Denis Jaquet s’exprima après les salutations du représentant du Conseil de la CPO et put confier le « Tonnelet » fabriqué spécialement aux effigies de la ville de Rolle aux bons soins du transporteur la Vaudoise à destination de Nyon. Avec la présence de Mme Monique Choulat Pugnale, Municipale, les Autorités de Rolle ont ensuite offert l’apéritif avant de prendre place sur la Vaudoise pour une belle navigation.  

 

Mardi 10 juillet, 6ème escale: Nyon

Partie dans la matinée de Rolle, la Vaudoise faisait un petit parcours jusqu’à Nyon, fief des Pirates de Rive et de la Commune Libre et indépendante de Rive. Mais pas seulement, toute la « caravane » du Cabotage s’était donnée rendez-vous dans la cours du Musée

du Léman, magnifique établissement dont l’agencement muséographique peut faire envie à bien des musées de renom. Arrivée vers 16h30, la Vaudoise s’est amarrée dans le port de plaisance en attendant la sortie avec les VIP invité par la Commune. Mais auparavant, la

cérémonie protocolaire s’est déroulée en présence des invités de la Commune et du Municipal de Nyon Maurice Gay, de la Noble

Confrérie des Pirates de Rive et son Patron Pascal Nicoud accompagné d’une douzaine de ses Pirates et notamment le Syndic de la

Commune libre et indépendante de Rive, Gianpietro Mondada.  

Le tonnelet aux armoirie de Rolle fut transmis au représentant de Rolle alors que la meule de fromage offerte à la Commune de

Founex prenait le chemin de la Vaudoise transportée avec le bayard original !

 

                                           le Grand-Patron, Gérald Hagenlocher, face aux Pirates de Rive

Mercredi 11 juillet, 7ème escale: Founex, Consulat des Pays de l’Ouest de la Commune Libre et       Indépendante d’Ouchy

Le Cabotage faisait escale, une fois n’est pas coutume, à midi, au très beau port de Founex. La forte bise, par un soleil radieux, 

était de la partie et permit une navigation entre Nyon et Founex assez sportive, avec à bord, les représentants nyonnais.

La réception du Cabotage par la Commune de Founex fut digne d’un Consulat prestigieux. La broche servie sous les saules du port  

à près de cent convives, invités de toutes les communes de Terre Sainte, était offerte par la Commune et son Syndic François Debluë. Remise de cadeaux réciproques et pour la destination suivante - Genève - , partie officielle en présence du Grand-Patron de la Confrérie,

du Grand-Patron Adjoint, du Syndic de la Commune Libre d’Ouchy venu inspecter son Consulat,  puis navigation avec les invités

firent les moment important de cette escale qui restera dans les annales du Cabotage 2018.

 

Mercredi 11 juillet, 8ème escale: Genève

Quittant Founex toujours par temps de bise moyenne à forte, la Vaudoise allait retrouver sa grande sœur la NEPTUNE dans la rade

de Genève sans son mythique jet d’eau, interrompu en raison du vent. La Vaudoise vint s’amarrer au quai Gustave Addor pour y

faire la partie officielle, préparée de concert avec les Autorités de la Ville de Genève, représentées par Messieurs Jacques Moret,

Directeur Général, Steve Bernard, Chef du Service des relations extérieures et son adjoint Sebastiano Marras. Là encore, après des

discours devenus traditionnels, notamment par le représentant de la CPO Christophe Andreae, Syndic d’Ouchy, la navigation qui

suivi dans la rade permit de croiser avec la Neptune sur un lac moutonneux et dans un décor coloré au soleil couchant. Un vrai

plaisir pour tous les invités et passagers à bord agrémenté d’une passe de canon amicale en direction de la Neptune.

L’escale de Genève était aussi celle du changement de module et d’équipage comme de Patron de la Vaudoise 

   

 

 

Jeudi 12 juillet, 9ème escale: Yvoire, France

Quittant Genève en début d’après-midi, toujours avec une météo idyllique propre à la navigation, la Vaudoise faisait un saut de

puce pour se retrouver à Yvoire, le fief du Maire Jean-François Küng. L’étape dans superbe le village médiéval d’Yvoire, a été

apprécié et a exciter la curiosité des nombreux touristes en visite dans le célèbre bourg savoyard. Là encore, durant la partie

officielle en présence des Autorités du lieu, il fut procédé à l’échange de cadeaux et surtout à la prise en charge d’une splendide

sculpture sur bois, inédite et unique (en 2 exemplaires)  destinée à l’escale suivante, les Commune et Mairie de St-Gingolph, Suisse

et France. Une belle escale qui permit au nouveaux bacounis de prendre leurs quartiers et leurs marques pour le 3ème module du

Cabotage qui verra son final à Glérolles/St Saphorin, au lieu de Lausanne, final avancé en raison de la Coupe du Monde de football

du dimanche après-midi.

   
 

Vendredi 13 juillet, 10ème escale : St-Gingolph FR et CH

L’escale de St-Gingolph du Cabotage a plusieurs significations symboliques. St-Gingolph, village frontalier partagé entre la Suisse et

la France, entre le Valais et la Haute-Savoie, dont le mot d’ordre est « l’accord parfait ». C’est aussi la base historique des barques

d’où elles sortaient des chantiers navals et chargeaient les marchandises venues du proche Valais ou de la plus lointaine Italie. C

’est aussi St-Gingolph qui abrite le Musée des Traditions et des Barques à Voiles latines, lui qui nous motive dans notre Cabotage

historique autour du Léman. St-Gingolph qui a reçu la Vaudoise comme une reine par les Municipalité et Mairie, au son du cor

des alpes, un accueil chaleureux empreint de convivialité transfrontalière sur un fond de coucher de soleil somptueux. Un grand

moment d’échange entre la Vaudoise et la Commune valaisanne qui aime les marins qui fit des nombreux heureux, notamment

lors de la navigation en duo avec notre petite sœur la Cochère l’Aurore dont St-Gingolph est le port d’attache.  

   

Mme le Maire des St-Gingolph FR     la petite sœur: la cochère Aurore

 Samedi 14 juillet, 11ème escale : Le Bouveret / Port-Valais

Après la très belle réception de St-Gingolph, la Vaudoise allait passer la nuit chez les voisins du Bouveret/Port-Valais, port tout aussi

mythique pour les barques à voiles. Et c’est là, à l’embouchure du Rhône, que nous étions reçu, le samedi matin par les Autorités

locales, Pierre Zoppoletto, Syndic en tête qui pouvait procéder aux échanges de cadeaux avec les amis de la proche St-Gingolph

France et Suisse, cadeaux transportés comme il se doit par la Vaudoise. Une très belle réception dans la Commune de Port-Valais

qui permit notamment à une partie des membres de l’administration communale de faire une très belle navigation à bord de la

« vieille demoiselle » par une météo encore une fois radieuse. L’incursion valaisanne vit la visite impromptue des dirigeants de

l’Ordre de la Channe valaisanne les bras chargés de présents.

Une étape empreinte de convivialité et d’amitié.

  

  La parole au Syndic P. Zoppoletto                                les 10 rameurs du sauvetage tirent la Vaudoise hors du port !

 Samedi 14 juillet, 12ème escale : La Tour-de-Peilz

Quittant Le Bouveret/Port-Valais en début d’après-midi, la Vaudoise reprend le large en direction de La Tour-de-Peilz, pour y

rejoindre l’historique port d’attache de la non moins historique barque : l’Amiral Courbet et dont le père du Syndic actuel de la

Tour-de-Peilz, Alain Grangier fut l’un des patrons. Il n’en fallait pas plus pour faire de l’antépénultième étape un moment d’échange

magnifique. La Tour-de-Peilz l’incontournable du Cabotage, se rappelle de la quasi-totalité des participations de la Vaudoise à la

régate des vieux bateaux annuelle. Une étape que les marins de la Vaudoise ne pouvaient pas manquer. Malheureusement, la

Vaudaire fut une apparition violente sur le coup de 19heures, empêchant toute sortie, au grand dam de tous les invités de la

Commune. Ils pourront se rattraper le lendemain pour faire avec la Vaudoise l’ultime étape du Cabotage vers le Château de

Glérollles.

 

Alain Grangier, Syndic de la Tour-de-Peilz, fils de Patron et bacounis

 

Dimanche 15 juillet, 13ème escale : Le Château de Glérolles/St Saphorin :  Le Final

:Après une décision difficile à prendre, le Comité d’organisation du Cabotage d’entente avec le Conseil de la Confrérie, a décidé de

faire de l’étape de Glérolles, non pas une étape intermédiaire avec l’arrivée à Lausanne, mais bien le final officiel du CABOTAGE 2018.

Une sage décision en raison de l’affluence prévue à Ouchy pour la finale de la Coupe du Monde de football.

Ainsi donc toutes et tous les participants au Cabotage étaient invités dans le magnifique parc/jardin du Château de Glérolles, pour

ce final qui se révéla superbe avec plus de 80 personnes présentes. La Vaudoise, arrivant de la Tour-de-Peilz emmenant avec elle

les Autorités de l’étape précédente, notamment le Syndic Grangier et le 2ème Vice-président Roger Urech pour qui s’était le

baptême de la Vaudoise. Ils accompagnaient le cadeau destiné la Glérolles/St.Saphorin.

La partie officielle vit comme lors des étapes précédentes les orateurs se succéder, notamment le GP de la Confrérie, les Syndics

invités, le représentant de la Ville de Lausanne ayant dû modifier son emploi du temps et le lieu de son intervention.

Puis ce fut le tour du Consul pour les Pays de l’Est, Alain Barraud qui, au cours de son intervention remarquée, distribua cadeaux pour la Ville de Lausanne.

Puis ce fut la fête finale, le tout avec la complicité de la Chorale des Pirates qui commémorait ses 15 années d’activité chorale sous la direction d’Alexis Chalier.

Enfin, la Vaudoise prit le large avec une bonne part des participants présents toujours avec une météo splendide marquant déjà

le souvenir de ce Cabotage de très belle cuvée.

 

Un rapport de clôture viendra s’ajouter à ce livre de bord dans quelques jours.

Merci de nous avoir suivis.

Roland Grunder, Sénéchal

  

                  

                  

Concours du Cabotage 2018:   Jouez et gagnez !

Le tirage au sort parmi les 150 réponses exactes a été réalisé le 16 juillet 2018, à Aigle

Les gagnants ont été informés par courrier postal. Félicitations à toutes et à tous.

 

Rang        Nom                Prénom          Lieu                                Prix

1                Mauch           Peter               Vufflens-le-Château    1 sortie pour 4 personnes

2                Vionnet         Raoul               Morges                          1 sortie pour 2 personnes

3                Borgeaud      Angeline          Le Bouveret                 1 sortie pour 1 personne

4                Sinniger         Violaine           Onex                             1 livre "Vaudoise par amour"

5                Kunz-Harris   Lucie                Founex                          1 livre "Vaudoise par amour"

6                Hausherr        Rolf                 La Tour-de-Peilz           1 livre "Musique de Toiles"

7                Flahaut           Patricia           L'Abergement              1 livre "Musique de Toiles"

8                Pugin              Elfie                 Vallorbe                        1 livre "Musique de Toiles"

9                Hartlieb         Robert             Lausanne                      1 livre "Musique de Toiles"

10             Annen             Michel            Morges                          1 livre "Musique de Toiles"