Carnet de Deuil: Jean-Marc Bonzon

                                                                                                                      Retour

La Vaudoise :

Le Patron aux mille sorties s’en est allé !

Navigateur depuis l’âge de 13 ans lorsque son père lui offre son premier bateau à rames, ce marin d’eau douce un peu rebelle passe très vite de la rame au moteur.  Sur le lac, il croise régulièrement la Vaudoise qui le séduit. Il dira plus tard qu’elle était un peu sa « maîtresse ». La rencontre avec les Pirates le décide de faire son entrée à la Confrérie des Pirates d’Ouchy en 1984 en qualité d’équipier où il participe déjà à l’épopée de la Vaudoise sur le lac de Lucerne.

Le meneur d’hommes

Entreprenant et plutôt meneur, d’un tempérament de chef il passe très vite à l’échelon supérieur, passe son permis voiles sur la Barque à voiles latines en 1988 et en devient un des Patrons. Ça lui plait et ça lui va. Il devient au fil de 30 à 40 sorties annuelles, le Patron aux mille sorties qui peut se targuer d’avoir fait naviguer près de 4'000 passagers ravis avec des bons et des mauvais moments, des plaisirs et des décisions parfois difficiles.

Le Préfet Maritime

En 2001 il entre au Conseil de la Confrérie en qualité de Préfet Maritime, y restera jusqu’en 2006 avec en apothéose, l’aventure de la Vaudoise à Brest. Une aventure dont il sera l’un des artisans et qui restera gravé dans sa mémoire comme l’un de ses meilleurs souvenirs. Après 30 années passées au service de la Vaudoise et de la Confrérie, Jean-Marc Bonzon décide de passer la casquette de Patron aux plus jeunes en restant à disposition en tant qu’équipier, faisant profiter de son expérience la nouvelle génération.

Cheville ouvrière de la Restauration

Mieux, cette immense expérience et son amour pour la Vaudoise le verra assumer la responsabilité de coordinateur de chantier lors de la grande restauration de la barque durant ces derniers 12 mois. Ainsi fut-il l’une des principales chevilles ouvrières de la Restauration de « sa » Vaudoise.

Adieu Pirate
Jean-Marc BONZON
s’en est allé vers l’autre rive le 25 novembre 2015 dans sa 74ème année.  Confrère Pirate et ami, il laisse un grand vide, mais aussi un souvenir qui est gravé pour toujours dans le Livre et le Film de la Restauration de la Vaudoise dont il a inspiré le titre :                      « Vaudoise par amour ».

Adieu Pirate, on t’aimait bien… nous garderons de toi l’image de l’amoureux de la Vaudoise et du copain.


Au nom des nôtres, Roland Grunder
Confrérie des Pirates d’Ouchy

 

Faire-part de 24 Heures